Le programme des Master Class de 2022

(programme en cours de réalisation)

CONCILIER SANTÉ DES SALARIÉS ET QUALITÉ DE VIE DES RÉSIDENTS : CONCRÈTEMENT, COMMENT ORGANISER LA PRÉVENTION ?
MC1
11H30 12H30

La crise sanitaire a induit des changements organisationnels et relationnels importants : sectorisation, animation individuelle, repas pris en chambre, planification de visites virtuelles avec les proches, … Au cœur des préoccupations : protéger les résidents tout en protégeant les professionnels.
Des leçons peuvent être tirées des nouvelles pratiques et des organisations collectives qui se sont mises en place : entraide entre services, amélioration des canaux de communication, généralisation des retours d’expérience, …
Que peut vous apporter la prévention des risques professionnels en période de crise, mais aussi sur le long terme ?
Comment l’organiser au sein de vos établissements et la mettre en œuvre pour des résultats durables ?
La Carsat vous propose de partager un moment ludique et innovant pour aborder ces questions. Avec la compagnie ThéART&CO, venez réfléchir de façon originale aux conditions de réussite de votre démarche de prévention. Même si le sujet est très sérieux, l’humour ne sera jamais loin… !

Intervenant : Compagnie ThéART&CO
Préventeurs de la Carsat Nord-Est et de la Carsat Alsace-Moselle
PROTEGEONS-NOUS… DES BONNES INTENTIONS…
MC2
11H30 12H30

Le Grand Age n’est donc plus le temps du risque ! On protège, on surprotège mais qui protège t’on réellement ? Le résident ? Ou chacun la peur de sa mise en accusation juridique ? puces cousues dans les vêtements, trackers gps, bracelets numériques, ceintures à airbag, exosquelettes de maintien, maintenant masques et isolement sanitaire... les portes se verrouillent sur des chambres dans lesquelles on meurt toujours mais d’ennui, pas de Covid... II n’y a pourtant pas de liberté sans risque et que viennent chercher les personnes âgées lorsqu’elles rentrent en EHPAD ? L’illusion de ne pas mourir ou au contraire, vivre intensément le temps qu’il reste ?

Intervenant : Jean-Marc BLANC
Directeur général de la Fondation i2ml, Institut Méditerranéen des Métiers de la Longévité – Living lab d’Adaptation de la société au vieillissement, Nîmes/Toulouse Métropole
GRAND ÂGE ET PETIT APPÉTIT : Y A-T-IL TOUJOURS UNE PLACE POUR LE PLAISIR ?
MC3
14H00 15H00

Le manque d’appétit apparait comme un prédicteur très significatif de la dénutrition et de nombreux autres facteurs peuvent conduire une personne âgée à ne pas manger. D’ailleurs le processus de vieillissement, même lorsqu’il se déroule normalement, est associé à de nombreuses modifications d’ordre physiologique, sensoriel, psychologique et sociologique, susceptibles d’avoir un impact délétère sur la prise alimentaire et le statut nutritionnel de la personne âgée. Aujourd’hui, la dépendance culinaire, c’est-à-dire dépendre de quelqu’un ou d’une structure pour les activités liées à l’alimentation, montre qu’une large majorité de personnes âgées ne satisfont pas leurs besoins nutritionnels. Ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas assez alimentées, c’est parce qu’elles n’ont plus les moyens de manger autant qu’avant, limitées par leurs capacités ingestives. Cette population représente les petits mangeurs âgés, pour qui les portions servies doivent être adaptées. Adapter, c’est enrichir les plats (en calories, en protéines) en proposant de plus faibles volumes et en orientant le choix des aliments vers les préférences de la personne afin qu’avec l’acte de se nourrir demeure le plaisir de manger.

Intervenant : Virginie VAN WYMELBEKE-DELANNOY
Docteure Es Sciences en Nutrition, CHU Dijon Bourgogne F. Mitterrand, Chercheure associée INRAE Dijon.
L’EHPAD, ENTRE LIEU DE VIE ET LIEU DE SOINS
MC4
14H00 15H00

Etre et rester un véritable lieu de vie représente plus que jamais un enjeu pour
les EHPAD, dans le contexte de l’approche domiciliaire, de la réaffirmation
de l’attente des personnes âgées de se sentir chez elles quel que soit le lieu où elles résident, d’être libres de leurs choix. L’architecture peut-elle contribuer à réaliser cette ambition, tout en la combinant avec les nécessités du soin et de la sécurité sanitaire ? Comment concevoir des établissements plateformes de services, ouverts sur l’extérieur, intégrant des tiers-lieux utiles au territoire ? Et bénéficier des crédits du plan de relance de l’investissement et du Ségur de la Santé.

Intervenant : Didier CORNILLIAT
Architecte-Programmiste – Cabinet Gérontim
LA CITOYENNETÉ D’ABORD
MC5
15H30 16H30

Comment concilier la liberté et la citoyenneté des personnes avec leur protection ? Les personnes âgées hébergées en EHPAD sont bien sûr des résidents accueillis, mais aussi et surtout des habitants citoyens. Affirmation qui doit résister à l’épreuve des faits et parfois du droit, surtout dans un contexte de crise sanitaire. La vulnérabilité peut justifier parfois l’ouverture d’un régime de protection juridique lorsque la personne n’est plus en état de décider seule pour elle-même. Pour autant, ni l’accueil en établissement, ni le placement sous protection juridique ne font disparaitre la citoyenneté. Parce que le point d’atterrissage de ces deux dispositifs de protection doit être le soutien de l’autonomie !

Intervenant : Romain GIZOLME
Directeur AD-PA
L’EHPAD POST COVID : LIBERTÉS INDIVIDUELLES OU SÉCURITÉ SANITAIRE COLLECTIVE ?
MC6
15H30 16H30

Dans la continuité des défis relevés par les soignants au sens large, depuis le début de la pandémie à SARS-COV2, et afin d’anticiper les pandémies à venir, il est impératif de questionner le rôle et la place des EHPAD. La mission de protection et par conséquent de surveillance confiée aux établissements peut apparaître en contradiction avec la préservation de l’intimité et des libertés des personnes. Hygiène des locaux. Toilettes et soins. Isolement. Lien social. Préserver l’intimité ? Devoir de l’enfreindre ? L’espace privé est souvent anéanti dans les moindres recoins, se limitant bien souvent à la chambre où le soin impose des contraintes techniques et des intervenants de plus en plus intrusifs. Le résident pourrait, en l’absence de questionnement éthique, devenir un individu public…
Le véritable défi sera d’arriver à maintenir, pour des résidents de plus en plus dépendants et polypathologiques, un juste équilibre, en conciliant cadre de vie, contenant et sécurisant, et un respect des droits fondamentaux et des libertés individuelles garant de leur citoyenneté. N’est-ce pas là le questionnement indispensable de toute société moderne face aux prochaines pandémies ?...

Intervenant : Docteur Gabriel MALERBA
Médecin coordonnateur

INVITATION GRATUITE SUR INSCRIPTION

POUR L’OBTENTION DE VOTRE BADGE, IL SUFFIT DE :

Vous inscrire et inscrire votre personnel grâce à notre formulaire.

S'INSCRIRE